Rechercher

Le ramonage : obligatoire ou non ?


Lorsque votre appareil est en chauffe, les suies se déposent dans le conduit lors de la combustion et obstruent peu à peu celui-ci. Sans entretien, elles peuvent provoquer un incendie ou une intoxication au monoxyde de carbone.


Pourquoi faut-il faire ramoner sa cheminée ?


Le ramonage de la cheminée est important, car il participe directement à l'entretien de votre conduit et à l'amélioration des performances de votre appareil de chauffage. Son principal effet vous permet d’éviter le risque d’intoxication au monoxyde de carbone, mais également le risque d’incendie, deux risques provoqués directement par un encrassement de la cheminée.


Ramoner sa cheminée permet également d’améliorer son rendement, ce qui vous permet de réaliser des économies d’énergie non négligeables et d’éviter une surconsommation.


Sachez par ailleurs que si un sinistre survient, votre assureur vous demandera le certificat de ramonage et la facture prouvant que l’entretien a été correctement réalisé. Dans le cas contraire, il peut décider de ne pas vous indemniser.


Quand faut-il ramoner sa cheminée ?


Il est conseillé de faire un ramonage de cheminée, de poêle ou d’insert deux fois par an : une fois avant la saison de chauffe et une seconde fois pendant la saison de chauffe.


Il est également conseillé, en plus du ramonage, de procéder à un débistrage tous les 10 ans. Le débistrage consiste à enlever le bistre du conduit, qui est un dépôt de goudron et de suie. Dur et épais, celui-ci peut en effet favoriser la formation d’un feu dans le conduit de cheminée.


Qui doit ramoner une cheminée ?


Le ramonage doit être effectué par un professionnel qualifié à l’aide d’un outil en métal ou en nylon : la brosse hérisson. Cette brosse hérisson passe dans tout le conduit, de bas en haut, afin d'évacuer les suies bloquées dans ce dernier.


Une fois le ramonage effectué, le professionnel se doit de vous remettre un certificat de ramonage en plus de la facture. Ce document est très important, car il peut être exigé par votre assureur en cas de sinistre. En somme, ne laissez pas un travailleur itinérant non qualifié se charger de votre ramonage, car il n’aura aucune valeur légale.


Combien coûte un ramonage de cheminée ?


Le prix d’un ramonage varie d’une région à l’autre et d’un professionnel à l’autre. Il est également lié à la taille de votre conduit, à son encrassement et à la durée de l’intervention. En moyenne, comptez 60 à 100 euros pour un poêle à bois et entre 140 et 200 euros pour un poêle à granulés.